BACK
Arbeiterin an einer Baumwoll

Apprendre des pionniers : les standards du commerce équitable dans l’industrie de la mode

L’industrie de la mode est en plein essor avec la fast fashion, qui mise sur des prix bas grâce à des matériaux de moindre qualité. Mais ce succès a un prix, non seulement en termes d’impact environnemental, mais aussi de conditions sociales de travail. Mais la mode peut aussi être différente. Qu’est-ce qui incite les entreprises à pratiquer une économie durable et équitable et comment peux-tu reconnaître, lors de ta prochaine virée shopping, les produits fabriqués selon les standards du commerce équitable ?

ISA Sallmann AG : un pionnier dans le mouvement Slow Fashion

Au milieu du carrousel de la mode qui évolue rapidement, ISA Sallmann AG fait figure de pionnier dans le mouvement de la slow fashion. L’entreprise familiale suisse d’Amriswil est dirigée par la septième génération et produit des vêtements de jour et de nuit ainsi que des loungewear de haute qualité.

« Nous nous engageons depuis des générations pour l’entrepreneuriat écologique. En 1992, nous avons lancé la première collection de lingerie bio sur le marché – malheureusement avec peu de succès. A l’époque, cet aspect n’était pas encore intéressant pour les Suisses », explique Christian Sallmann, co-CEO d’ISA Sallmann AG.

Mais l’entreprise suisse ne s’est pas laissé détourner de sa vision de produits aussi durables que possible : Il y a près de 15 ans, ISA a conclu un partenariat avec Fairtrade Max Havelaar pour du coton certifié.

« Pour notre branche, nous étions à l’époque des pionniers avec cette coopération », dit aujourd’hui Christian Sallmann avec fierté. Les exigences de ses clients sont claires : les produits Fairtrade ne doivent pas se distinguer des produits conventionnels en termes de fonctionnalité, de durabilité et de toucher. En outre, la transparence tout au long de la chaîne d’approvisionnement et la traçabilité des matières premières transformées sont particulièrement importantes. « Nos clients apprécient notre engagement en faveur d’un coton de haute qualité, durable et socialement équitable », souligne Sallmann.

Les standards du commerce équitable comme base

Que signifie pour les producteurs de coton le fait que leur coopérative soit certifiée Fairtrade ? La coopérative et ses membres, les producteurs, doivent respecter et mettre en œuvre les normes Fairtrade établies pour la culture du coton. En tant que coopérative certifiée, ils reçoivent entre autres un prix minimum Fairtrade pour leur marchandise. Celui-ci les protège des fluctuations du marché mondial. De plus, une prime Fairtrade est versée à la coopérative, qui l’investit dans des projets locaux. Les producteurs:trices décident des projets qui leur tiennent à cœur : Investissements dans l’infrastructure locale, dans les soins de santé, dans des projets sociaux pour plus de durabilité dans les communes ou dans des optimisations de la gestion d’entreprise.

Arbeiterin-mit-Baumwollgarn
Crédit photo: Pavi Siva

Des audits sociaux vérifient les normes éthiques

FLOCERT est responsable de la vérification des standards Fairtrade. Fondée en 2003, FLOCERT est l’organisme de certification mondial indépendant de Fairtrade et vérifie régulièrement la mise en œuvre et le respect des standards Fairtrade dans tous les pays où sont cultivées et commercialisées des matières premières certifiées Fairtrade, comme le coton.

En cas de non-respect des standards Fairtrade, ces « non-conformités » sont documentées de manière transparente et des mesures sont élaborées pour remédier aux irrégularités. Dans ce contexte, le développement et l’amélioration des organisations de producteurs sont toujours au premier plan.

La transparence dans la chaîne d’approvisionnement : un must pour la Slow Fashion

La transparence dans la chaîne d’approvisionnement peut être garantie si chaque acteur de la chaîne d’approvisionnement est certifié Fairtrade. Ainsi, la matière première peut être retracée jusqu’à son origine dans l’organisation de producteurs.

Le label Fairtrade comme guide

Tu veux prendre une décision bien informée lors de ton prochain achat ? Cherche simplement le label Fairtrade Max Havelaar – il existe deux variantes spécialement conçues pour le coton.

Le label Fairtrade pour le coton (en noir) est synonyme de coton brut cultivé et commercialisé de manière équitable, dont la traçabilité est directement assurée à toutes les étapes de la production. Il est transformé de manière strictement séparée du coton non issu du commerce équitable. Le coton utilisé dans les textiles qui portent ce label est certifié 100 % commerce équitable.

Le label Fairtrade pour le coton brut (en blanc) signale qu’une entreprise textile s’est engagée à acheter une part définie de coton de qualité Fairtrade. Cette quantité convenue de coton brut est achetée aux conditions du commerce équitable et peut être retracée à partir de la filature grâce au mélange du coton brut, certes pas physiquement, mais via la documentation de FLOCERT.

Fais donc attention aux labels Fairtrade lors de tes prochains achats !


Est-ce que tu fais attention aux standards du coton ? As-tu déjà acheté des vêtements en coton issu du commerce équitable ? Partage ton expérience sur les réseaux sociaux #reflectyourstyle ou par mail initiative@sts2030.ch

Crédit photo de la couverture: Pavi Siva

SHARE WITH FRIENDS

Das könnte dich interessieren

good to know Stories 30.01.2024 Quels sont les matériaux les plus durables ? (avec lexique des matériaux) Le polyester produit des microplastiques, la laine génère des émissions de CO2 élevées, tandis que le coton, une fibre naturelle, consomme énormément d'eau lors de sa production. Alors, quelle matière choisir si tu veux protéger l'environnement ? Nous te donnons un aperçu des avantages et des inconvénients des différents matériaux.
good to know 01.08.2023 Achats de vêtements : pour y voir plus clair dans les labels As-tu déjà entendu parler du concept de garde-robe capsule ? Si tu souhaites réorganiser ton style et ton dressing, ce concept peut t'aider à y parvenir. La garde-robe capsule t'aide à avoir une meilleure vue d'ensemble de ton dressing, en choisissant des pièces intemporelles qui te plairont pendant des années. Elle comprend en moyenne 30 à 40 éléments, sacs et chaussures compris, pouvant être combinés de multiples façons.
good to know 16.06.2023 Au revoir la neutralité carbone, bonjour l’impact ! Le climat, c’est l’affaire de tous et de toutes, et l’industrie textile a elle aussi du pain sur la planche. Dans ce domaine, plusieurs questions se posent. Concrètement, que peuvent faire les entreprises de ce secteur pour réduire leur empreinte écologique ? Et surtout : comment s’assurer, en tant que consommateurs·trices, que ces mesures sont efficaces ?
BACK TO TOP