BACK

myclimate, organisation d’utilité publique, est votre partenaire engagé dans la protection efficace du climat au niveau mondial et local. Avec des partenaires de l’économie ainsi que des particuliers, myclimate souhaite préparer l’avenir de la planète à travers des offres de conseil et de formation ainsi qu’en proposant ses propres projets.

17.11.2022
Irina Ignat

Changement climatique et textiles

On le sait : il faut réduire nettement l’empreinte carbone de la population mondiale si on veut limiter la hausse des températures à 2 oC ou, encore mieux, à 1,5 oC par rapport aux niveaux préindustriels (1850). Une nécessité encore plus impérieuse dans un pays comme la Suisse, dont le bilan carbone est de 14 tonnes de CO2 par habitant et par an (*). Dans le domaine de l’habillement, quelques gestes très simples permettent d’aller dans la bonne direction.

Selon le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), les activités humaines ont provoqué un réchauffement planétaire d’environ 1 oC au-dessus des niveaux préindustriels. Mais cette augmentation varie beaucoup d’une région à l’autre : en Suisse, elle avoisine déjà les 2 oC. Si les émissions mondiales restent au niveau actuel, la barre du 1,5 oC d’augmentation pourrait déjà être franchie en 2030. Pour limiter cette progression à 1,5 oC, des mesures draconiennes doivent être adoptées ces prochaines années à l’échelon international.

La fast fashion entraîne une consommation élevée d’eau et d’énergie

Le secteur qui génère le plus d’émissions, avec une part de 32 %, est celui des transports, suivi de l’industrie. Nous contribuons directement et indirectement à ces émissions par nos activités quotidiennes, notre style de vie et nos habitudes de consommation. Souvent, les personnes qui optent pour la fast fashion ne sont pas conscientes de l’énorme quantité d’eau et d’énergie qui en est le corollaire, de la production des matières premières à l’élimination des déchets, en passant par la distribution des marchandises sur toute la planète. Sans compter que de nombreux vêtements neufs ne sont même jamais portés et prennent la poussière dans les armoires. Adopter des habitudes de consommation responsables dans le domaine de l’habillement permet donc de réduire fortement les émissions de gaz à effet de serre.

Une consommation consciente et un changement de mentalité au quotidien permettent de réduire ses propres émissions de CO2

Nos conseils : 

Tu trouveras également d’autres conseils dans l’article de blog de Susanne Rudolf de Fashion Revolution.

Il y a donc plusieurs façons de réduire nos émissions de CO2. L’idée n’est pas de faire une croix sur les belles choses, mais plutôt de prendre conscience de la valeur des vêtements et des produits textiles en général.

(*) rapport de l’Office fédéral de l’environnement OFEV

As-tu des suggestions ou des critiques ? Comment exprimes-tu ton style et quels habits t’accompagnent au long de la journée ? Dis-le-nous avec le hashtag #reflectyourstyle sur les réseaux sociaux – Instagram ou Facebook – ou par e-mail initiative@sts2030.ch.

SHARE WITH FRIENDS

Das könnte dich interessieren

good to know 22.03.2024 Journée mondiale de l’eau – Quelle quantité d’eau se cache dans tes jeans ? Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, jetons un coup d'œil à ta garde-robe. Et pour cause : savais-tu que le coton nécessaire à la fabrication d'un seul de tes jeans a nécessité en moyenne 11'000 litres d'eau ? Une quantité d'eau importante qui fait pourtant défaut dans les pays producteurs de coton.
good to know Stories 30.01.2024 Quels sont les matériaux les plus durables ? (avec lexique des matériaux) Le polyester produit des microplastiques, la laine génère des émissions de CO2 élevées, tandis que le coton, une fibre naturelle, consomme énormément d'eau lors de sa production. Alors, quelle matière choisir si tu veux protéger l'environnement ? Nous te donnons un aperçu des avantages et des inconvénients des différents matériaux.
good to know 28.11.2023 Apprendre des pionniers : les standards du commerce équitable dans l’industrie de la mode L'industrie de la mode est en plein essor avec la fast fashion. Mais ce succès a un prix, non seulement en termes d'impact environnemental, mais aussi de conditions sociales de travail. Qu'est-ce qui incite les entreprises à pratiquer une économie durable et équitable et comment peux-tu reconnaître, lors de ta prochaine virée shopping, les produits fabriqués selon les normes du commerce équitable ?
BACK TO TOP