BACK

Swiss Fair Trade est l’organisation faîtière des organisations du commerce équitable en Suisse. Les organisations membres partagent la même définition du commerce équitable et s’engagent à respecter les principes et normes exigeantes du commerce équitable.

17.11.2022
Philipp Scheidiger

Importance de bonnes conditions de travail et de salaires équitables

Qui dit textiles produits de manière équitable entend non seulement de bonnes conditions de travail, mais aussi et surtout des salaires équitables. Mais que signifie un salaire équitable lorsque le produit est fabriqué en plusieurs étapes dans différents endroits du monde ? Philipp Scheidiger de l’association Swiss Fair Trade décrit les points essentiels qui jouent un rôle dans de bonnes conditions de travail.

Les vêtements doivent parcourir un long chemin avant d’être accrochés dans notre garde-robe. Par rapport aux produits alimentaires, il y a nettement plus d’étapes de transformation. Un vêtement est passé par de nombreuses étapes dans plusieurs pays au cours de son voyage depuis le champ de coton. Il n’est donc pas possible de définir un salaire équitable de manière uniforme. Il existe une multitude de lois nationales, de normes sociales, de règlements et de méthodes. J’aimerais vous présenter brièvement les plus importantes.

La base : les droits de l’homme

Les droits de l’homme sont particulièrement importants. Ils sont en effet universels, c’est-à-dire qu’ils s’appliquent partout dans le monde.  La Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée en 1948 par l’Assemblée générale des Nations unies et elle protège différents aspects de la vie humaine. Outre les droits civils et politiques, les droits économiques, culturels et sociaux sont particulièrement importants. Ils régissent par exemple le droit de créer des syndicats, l’égalité des droits entre hommes et femmes ainsi que le droit au travail et à une rémunération équitable.

Organisation internationale du travail : normes minimales

Les normes fondamentales de travail de l’Organisation internationale du travail jouent également un rôle central. L’Organisation internationale du travail (en anglais ILO : International Labour Organization) a été fondée en 1919 et est chargée de développer les normes internationales du travail. Les normes de travail de l’Organisation internationale du travail fixent des normes minimales universelles pour un travail décent. Elles sont valables quel que soit le niveau de développement d’un pays et couvrent quatre domaines : la liberté d’association, l’interdiction de la discrimination en matière d’emploi et de profession, l’abolition du travail des enfants et l’élimination du travail forcé.

Des salaires de subsistance adaptés à chaque contexte

Le commerce équitable exige des salaires de subsistance. En effet, bien que les revenus et les salaires décents soient un droit humain, le débat économique à ce sujet n’a pris de l’ampleur que ces dernières années. Contrairement à d’autres indicateurs de pauvreté, comme la définition du seuil de pauvreté de la Banque mondiale (moins de 1,90 $ par jour, c’est l’extrême pauvreté), les revenus et salaires suffisants pour vivre ne peuvent pas être appréhendés globalement par un seul chiffre, mais doivent être calculés localement en fonction du contexte.

« Toute personne qui travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine, complétée, le cas échéant, par d’autres mesures de protection sociale. (…) Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires, et a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité ou de veuvage, de vieillesse ou de toute autre perte de ses moyens de subsistance résultant de circonstances indépendantes de sa volonté » Articles 23 et 25, Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies

Valeurs de référence pour le calcul du salaire vital

Pour calculer le montant dont une personne a besoin pour vivre décemment, différents éléments sont pris en compte au niveau local, tels que l’alimentation et le logement adéquats, l’éducation, l’habillement, les soins médicaux ainsi que les prestations sociales et les réserves pour les imprévus. Ces éléments constituent alors ce que l’on appelle la valeur de référence d’un revenu de subsistance. Il est important d’adapter en détail les éléments de la valeur de référence aux conditions locales afin de refléter la réalité de la vie à un endroit donné.

Des revenus suffisants comme condition préalable à l’engagement écologique

Pour le commerce équitable, il est clair que ce n’est que si les producteurs disposent d’un revenu suffisant qu’ils peuvent mettre en œuvre des mesures de protection de l’environnement et du climat dans leur culture ou leur production, payer un salaire de subsistance à leurs employés et leur offrir de bonnes conditions de travail. Dans le commerce équitable, le débat ne porte donc pas sur la question de savoir si des salaires équitables et suffisants pour vivre sont versés, mais quand et comment ils le sont. En effet, bien que le débat sur le salaire vital dure depuis plusieurs années, de nombreux acteurs n’en sont qu’au début des calculs. Néanmoins, les premiers projets pilotes sont encourageants.

As-tu des suggestions ou des critiques ? Comment exprimes-tu ton style et quels habits t’accompagnent au long de la journée ? Dis-le-nous avec le hashtag #reflectyourstyle sur les réseaux sociaux – Instagram ou Facebook – ou par e-mail initiative@sts2030.ch.

SHARE WITH FRIENDS

Das könnte dich interessieren

good to know Stories 30.01.2024 Quels sont les matériaux les plus durables ? (avec lexique des matériaux) Le polyester produit des microplastiques, la laine génère des émissions de CO2 élevées, tandis que le coton, une fibre naturelle, consomme énormément d'eau lors de sa production. Alors, quelle matière choisir si tu veux protéger l'environnement ? Nous te donnons un aperçu des avantages et des inconvénients des différents matériaux.
good to know 28.11.2023 Apprendre des pionniers : les standards du commerce équitable dans l’industrie de la mode L'industrie de la mode est en plein essor avec la fast fashion. Mais ce succès a un prix, non seulement en termes d'impact environnemental, mais aussi de conditions sociales de travail. Qu'est-ce qui incite les entreprises à pratiquer une économie durable et équitable et comment peux-tu reconnaître, lors de ta prochaine virée shopping, les produits fabriqués selon les normes du commerce équitable ?
good to know 01.08.2023 Achats de vêtements : pour y voir plus clair dans les labels As-tu déjà entendu parler du concept de garde-robe capsule ? Si tu souhaites réorganiser ton style et ton dressing, ce concept peut t'aider à y parvenir. La garde-robe capsule t'aide à avoir une meilleure vue d'ensemble de ton dressing, en choisissant des pièces intemporelles qui te plairont pendant des années. Elle comprend en moyenne 30 à 40 éléments, sacs et chaussures compris, pouvant être combinés de multiples façons.
BACK TO TOP